WCW Superbrawl – 1996

SuperbrawlIV.1996

Le deuxième PPV de l’année a lieu à St Petersburg en Floride dans une aréna d’environ 7000 spectateurs.

Premier match : Public Enemy vs Nasty Boys

Street fight en plus donc encore plus difficile à commenter ! Autant dire que dès le début, le combat se fait à l’extérieur du ring et on utilise tout ce qu’on trouve à proximité, les poteaux du ring, les barrières de sécurité… Et on boit Rocco Rock arriver directement avec une table ! L’objet qui a fait si mal aux deux équipes durant le dernier PPV ! Sags le coupe directement à coup de chaise en pleine face ! ça claque ! Snobs en prend directement pour son matricule juste derrière.

Du coup Rocco Rock repositionne à près la table et s’occupe de Knobbs,  il le place sur une table mais Knobbs se relève direct et explose Rock à travers la table !! 1..2.. Grunge fait le sauvetage coup de chaise. Sags arrive avec une poubelle et tabasse Grunge avec.

L’action se déroule enfin un peu sur le ring avec Sags et Grunge… Grunge est à terre pour le moment et subit un possible Piledriver sur la poubelle ! Oui ! Pas de contre et la face du Nasty Boy s’enfonce dans la poubelle, quel choc ! Apparemment ce n’est pas suffisant car en suivant il reprend l’avantage à coup de couvercle de poubelles. Pendant ce temps, Knobbs est à l’entrée des lutteurs et fait passer Rock à travers une table ! Les coups d’objets sont divers mais surtout très violent, il n’y a aucune retenue des deux côtés. Les 4 lutteurs sont désormais au niveau de l’entrée des lutteurs… Sags subit un bulldogg sur une chaise pliée…

Snobs se réveil, quel début de show ! J’ai jamais vu ça encore ! Souplesse avec une table sur la tête de Rocco Rock par Sags… Chaque coup n’est pas suffisant car les lutteurs se relève en suivant, on dirait du stiff, on ne reste pas à terre si on a encore la force de se relever ! Brian Knobbs est positionné sur une table, Rocco Rock monte sur le muret juste devant le public et… Swanton bomb ! Sauf que Knobbs s’est barré juste avant le crash et donc Rocco s’éclate sur la table ! Tombé de Knobbs ! 1..2..3 !

IMG_3569

Ouch.

Victoire des Nasty Boys !

Quel match pour commencer le show, quelle violence entre ces deux équipes !

On retrouve Mean Gene Okerlund dans les backstages qui parle d’une rumeur disant que 2 anciens champions de la WWF seraient en chemin vers la WCW ! Pour le moment, pas de noms évidemment mais le simple fait de savoir qu’ils ont été tous les deux champions à la World Wrestling Federation démontre de base un certain standing… Espérons que cela ne sera pas le même sort que Madusa, très très peu utilisée jusqu’à maintenant.

Konnan est interviewé, il est visiblement le nouveau WCW US Champion en battant le One Man Gang, Konnan dit qu’il est fier de porter ce titre et qu’il est de nouveau prêt à mettre une peignée au One Man Gang.

Deuxième Match : WCW Télévision Title – Johnny B Badd (w/ Diamond Doll) vs Diamond Dallas Page

Diamond Doll a bien changé par rapport au PPV où elle venait de rejoindre Johnny B Badd, voilà qu’elle danse et est très remuante.

Le vainqueur du match reportera en plus de cela la coquette somme de 6 Millions de dollars, rien que ça. magnifique chèque…

IMG_3571

DDP arrive sur le ring avec tout un tas de roses et les offres à son ancienne accompagnatrice Diamond Doll, tente de l’embrasser mais évidemment JBB lui rentre dedans. La lutte commence donc sur les barrières de sécurité histoire de s’échauffer !

DDP essaye de mener la danse mais JBB répond au défi en attaquant durement son adversaire..1..2.. DDP se reprend. L’arbitre laisse le temps à DDP de reprendre ses esprits et le match peut reprendre. Prise de force, on se feinte, on se renverse les prises et ça se termine avec un arm drag de Johnny B Badd. DDP tente la souplesse mais petit paquet ! 1..2.. JBB se sort du piège ! JBB travail sur le bras gauche de DPP qui arrive à retourner la soumission, envoie son adversaire dans les cordes puis une guillotine ! JBB rebondit sur la troisième corde, ça fait mal !

Page s’amuse avec l’arbitre en faisant mine de vouloir frapper dans les bijoux de famille de son adversaire (ce qui est drôle comme expression vu la gimmick de DDP). C’est d’ailleurs DDP qui est actuellement à la barre de ce match et commence même à draguer Diamond Doll pendant les temps morts ! Il lance son adversaire contre les cordes mais JBB s’effondre avant… Deuxième tentative, JBB tente le petit paquet… Tout de suite stoppé, et encore une nouvelle tentative…1..2.. Nope !

DDP est fâché de cette tentative et laisse son adversaire au sol avec des coups de pieds et des claques, il continue son travail avec un DDT et se pavane juste derrière auprès du public pendant ce temps là retente encore le petit paquet..1..2… ça ne va pas plus loin, Johnny B. Badd est encore et toujours au sol… Collier de tête de la part de DDP, JBB arrive à se relever mais DDP utilise les cordes pour remettre du poids sur la prise de soumission.

Johnny B Badd finit par réussir à se relever encore et scène des coups dans le ventre de son adversaire et petit paquet..1..2.. Toujours pas.

DDP multiplie les tombés mais ne va jamais plus loin que le 2. Johnny B Badd reprend du poil de la bête en enchaine les snap jabs jusqu’à ce que DDP en tombe et enchaine avec un double axe handle ! Le champion TV se remet et arrive à enchainer un coup de coude bien placé ! Il monte ensuite sur la troisième corde et tombé ! 1..2.. DDP Résiste… JBB reste dans son temps fort avec une powerbomb mais..1..2.. Quelle résistance de la part de son adversaire. Cette rivalité dure depuis plusieurs mois et les deux hommes se connaissent maintenant très bien.

Les coups et les prises s’échangent, chacun tente sa chance pleinement, le tout accompagné de tombés mais personne ne parvient à décrocher un 3. Prise du sommeil désormais par Diamond Dallas Page, le champion n’abandonne pas et casse la soumission avec un Jawbreaker et il applique à son tour une prise du soumission en montant carrément sur le dos de Page qui parvient de justesse à s’en sortir. Les deux hommes sont à terre, le challenger est le premier à se relever et attaque JBB, le lance dans les cordes, le met en position de piledriver… Retourné par le champion ! Qui lui y arriver ! 1..2..3 !!

Vainqueur et toujours champion mais surtout blindé de thunes : Johnny B. Badd !

Johnny donne l’argent à Diamond Doll. Que c’est adorable.

Retour en zone mixte et l’interviewer vedette et sans peur de la WCW, Gene Okerlund entouré des Harlem Heat (Booker T et Stevie Ray) qui vont avoir un match pour le titre par équipe contre Sting et Lex Luger. Ray dit qu’il est moment de péter la jolie petite face de ce tricheur de Lex Luger et donc de regagner le titre… Le tout accompagné de « Sucka’s » Booker T confirme tout cela avec autant de prose.

Troisième Match : WCW Tag Team Championship – Harlem Heat vs Lex Luger & Sting

Rappelons que Luger et Sting ont gagné les titres par équipe il y a quelques semaines mais problème : Lex Luger avait triché, comme la semaine précédente face aux Road Warriors pour conserver les ceintures et Sting n’admet pas franchement cette façon de faire. Ce qui est sûr, c’est que Harlem Heat, à cause de cette tricherie s’est vu accepté un rematch contre Sting et Luger.

C’est à Sting et Booker T de commencer. Prise de force avec la domination des membres de Harlem Heat, Sting se prend quelques droite et se fait envoyer dans le coin… mais Sting retourne et clotheline, cela ne suffit pas et Booker arrive à caser une soumission, Sting s’en sort… les deux hommes se font face.

Nouvelle prise de force, Sting emmène Booker dans le coin et le tag est fait avec l’entrée de Luger qui comme d’habitude y va en finesse, ou pas. Booker ne perd pas le nord et reprend ses esprits. Luger refait très vite le tag. On se retrouve sur un pied d’égalité entre Sting et Booker mais le tag est fait pour les Harlem Heat. Le petit fait intéressant de cette équipe est qu’elle est composée de deux frères, pas des frères d’un côté scénaristique. On le sait, Booker T aura une carrière plus florissante au sein de la WCW et même après. C’est d’ailleurs Booker qui mène dans cette équipe en prenant en ce moment même le meilleur sur Luger avant de repasser la main à Stevie Ray. L’équipe fonctionne très bien ensemble et multiplie les changements tags pour s’économiser pendant que Luger est la principale victime de cette tactique… Le public est également assez victime du fait que cela ralentisse énormément l’action.

Cela doit faire 40 bonnes secondes que Stevie Ray retient une soumission et Luger se lève enfin… Mais se refait sécher derrière et le « Total package » arrive enfin à faire le changement ! ENFIN !! Sting rentre sur le ring et fait le ménage parmi les adversaires mais une technique avec les cordes permet de très vite changer encore la donne et cette fois alors que Stevie Ray arrive à placer son adversaire en situation de finissure… LES ROAD WARRIORS DEBARQUENT !!! Coup sur Stevie Ray alors que l’arbitre a (encore) le regard sur Sting en dehors du ring, Stevie Ray était la cible de l’attaque et Luger peut faire le tomber..1..2..3

Sting et Luger conservent les titres par équipe

Okerlund fait l’interview des toujours champions. On ne comprend rien quand Luger répond à la question, mise à part « I told you » envers Sting, sans doute pour lui dire que tout ce qui arrivait récemment, les victoires par tricherie en chaine de la part des champions en titre (toutes générées par Luger avec l’aide de Jimmy Hart) commençaient sérieusement à énerver Sting. En gagnant par une intervention extérieure, Luger prouve à son équipier qu’il n’y est pas toujours pour quelque chose (en même temps, il dit depuis le début à Sting qu’il n’y est pour rien).

Quatrième Match : WCW US Championship – One Man Gang vs Konan

OMG frappe dans le dos son adversaire pour commencer. A rappeler que OMG faisait partie du Dungeon of Doom. Konan reprend le contrôle très rapidement. Finalement, c’est le plus large des dos qui grâce à son physique, domine le champion. OMG semble insensible aux coups de poings de Konan et en fait un peu ce qu’il veut en lui ascenant un méchant side walk slam. Il emmène Konan dans le coin pour lui mettre des coups de physique, c’est le moment que choisit le mexicain pour remonter à la surface avec des coups de poings mais… Sans échec. Le contrôle est total pour One Man Gang qui continue son petit bonhomme de chemin. Fait assez drôle, avec Sasaki et Konan, cela fait 2 fois de suite que le champion des Etats-Unis n’est pas américain, cela peut changer avec One Man Gang lui qui est né en Caroline du Sud.

Pourtant le champion abat ses dernières cartes en enchainant les droites, monte sur la troisième corde et… head scissures puis un drop kick… Peut il bousculer le géant ? Ca parait difficile car ce dernier évite un dropkick et enchaine avec splash, il fait le tomber…1…2… Il arrête lui même le tomber… Monte sur la deuxième corde, loupe son splash ! Konan monte d’entrée sur la troisième corde pour faire une sorte de senton bomb…1..2..3, le champion reste champion !

Victoire de Konan

Interview des Legion of Doom par rapport à ce qu’ils ont pu faire tout à l’heure, Animal explique qu’ils veulent s’occuper de Luger et Sting et donc ils veulent que les titres soient en jeu, ils s’excusent évidemment auprès d’Harlem Heat mais il veulent prendre les titre depuis les mains de Sting et Luger histoire de bien régler les comptes.

Cinquième match : Taskmaster vs Brian Pillman – « I respect you strap match »

Il faut faire dire à son adversaire « I respect you » tout en étant attaché l’un à l’autre par un long morceau de cuir.

Pilent commence par de sévères coups de ceinture (ce qui devait les relier l’un et l’autre), Sullivan se défend mais sans comprendre pourquoi, Pillman va vers l’arbitre et dit directement « I respect you » et donc fin du match. Ok.

Victoire du Taskmaster

Pendant ce temps, Pillman rentre en faisant des doigts d’honneur au public, toujours aussi charmant ce jeune homme.

Sullivan attend la suite sur le ring et c’est Arn Anderson qui se présente. Rappelons qu’il y a actuellement une brouille entre les 4 Houseman et les Dungeon of Doom alors qu’ils s’étaient alliés contre Hogan et son équipe. Anderson est tout juste sur le ring qu’il se prend un coup par Sullivan, Anderson n’a d’autre choix que d’enlever sa chemise Ralph Lauren pour sauver son honneur (et pourtant il est en short de golf bordeaux). Il demande donc à l’arbitre qu’on attache le strap, Sullivan met l’autre et le match commence.

Anderson enlève direct le strap et fouette son adversaire avec, lui attache les jambes comme un cowboy puis le tabasse. Eye poke du Taskmaster et un coup dans les rouleaux… Voilà que la situation est renversée ! C’est au tour d’Anderson de se faire foueter ! Low Blow d’Anderson, les deux ne se font vraiment pas de cadeaux mais ce n’est pas pour autant que Sullivan accepte de se rendre. On se rend coup pour coup, les étranglements et tout ce qui s’en suit mais pas d’abandon.

Ric Flair arrive sur le ring, il demande le calme et que le match doit s’arrêter ! Il prend le micro en disant que ce match ne sert à rien car le but c’est de botter le cul d’Hogan et Savage, il demande aux deux hommes d’arrêter ce cirque. Il prend les deux hommes dans les bras, Anderson répète qu’il veut lui aussi Hogan et fait donc un pas vers son adversaire qui finissent par se serrer la main.

Interview de Jimmy Hart et du Giant qui participe ce soir à un duel face à Hulk Hogan. On nous parle de vengeance, de la partie noire de l’esprit qui va servir à écraser Hogan dans la cage qui sera autour des deux lutteurs. Il crie très fort sinon.

IMG_3579

« Fuck this, I’m fabulous »

Sixième match : WCW Tag Team Championship – The Road Warriors vs Sting & Lex Luger

Sting marche toujours une bonne dizaine de pas devant Luger, jamais de côte à côte. Luger a franchement pas l’air bien chaud pour un duel et commence à faire route arrière pour carrément essayer de se barrer, Sting le rattrape et lui parle dans l’oreille pour tenter de le convaincre. Des mots doux je suppose… Le résultat c’est que Luger vient vers le ring en boudant mais il y va quand même. Il est maintenant devant le ring en train d’hésiter, Sting tente de le rassurer mais c’est compliqué. Pour faciliter la situation, les Road Warriors insultent Luger et tentent de le faire monter sur le ring… Forcément Luger flippe et se barre comme si on voulait attraper un chat pour le mettre dans un bain. Belle comparaison je sais.

Le match finit enfin par commencer enfin Sting vs Animal. Domination du prétendant au titre, Sting n’a vraiment pas l’air motivé en faisant des tours autour du ring et fini enfin par attaquer son adversaire, les mouvements imprécis s’enchainent au point qu’il est difficile de savoir qui domine. Crossface par Animal que son adversaire finit par casser en attrapant la corde. Pour le moment Sting n’est pas au plus grand de sa forme, il se fait maintenant dominer par Hawk mais moment de lucidité pour Sting qui parvient à faire le tag et c’est donc à Luger d’entrer sur le ring, il y va très doucement, Luger attaque Hawk avec des coups en pleine face mais ça ne suffit pas à mettre son adversaire à terre car ce dernier retourne la situation..1..2.. Pas plus, prise de bras, changement avec Animal qui emmène Luger sur le coin puis sur l’autre, monte sur la deuxième corde, donne des coups de poing et coup de physique dans le coin opposé, il l’envoie ensuite en dehors du ring, l’envoi contre les barrières ! Sting vient aider son pote, l’encourage et le fait remonter sur le ring.

Luger revient avec plus de conviction sur le ring et arriver à river son adversaire au sol..1..2.. ça s’arrête là, il fait le tag avec Sting. Souplesse arrière sur Animal..1..2.. Sting enchaine avec un collier de tête à terre pendant que le public scande « LOD LOD »… En mémoire du nom Legion of Doom qui était le nom des Road Warriors à l’époque de la WWF. Luger est maintenant sur le ring mais le match s’emballe, Animal attaque Luger, legdrop..1..2.. Il enchaine avec des descentes du coude puis un sleeperhold mais Luger répond avec un jawbreaker et Luger enchaine le tag, pendant ce temps Hawk en fait de même ! Sting arrive vite à sortir le Scorpion Death Lock mais Animal intervient avec un coup de la corde à linge !

Du coup Luger veut entrer sur le ring mais l’arbitre empêche cela. Le tag est fait pour les RW. Animal sort une soumission sur Sting en s’attaquant à l’abdomen puis au bras. Il relève Sting, le lève dans les cordes, Sting tente de retourner ça, sans succès puis un Rollup..1.. Coup de poing dans la face et encore un changement pour les RW. Soumission au niveau du coup, Sting arrive à se relever et Luger attaque Hawk qui portait la soumission, pendant ce temps Sting met des coups à Animal qui attendait sagement dans son coin, forcément Animal rentre et frappe Lex Luger ! L’arbitre rappelle Animal à l’ordre er en fait de même avec Luger.

Souplesse arrière de Sting sur Animal qui se relève derrière… Souplesse arrière d’Animal sur Sting… Qui en fait de même. Waw. Jump kick, et encore changement pour les RW, Luger sort encore de sa zone obligatoire pour frapper l’homme légal des prétendants au titre mais se fait sécher. Animal appelle Hawk à l’aide. Hawk se charge de Luger en dehors du ring alors qu’Animal en fait de même avec Sting à l’extérieur opposé ! Luger prend cher et se roule par terre. Sting a le regard vitreux…

L’arbitre fait sonner une double disqualification étant donné le partage en couille total. Pendant ce temps on se tire sur la face en se dirigeant vers la sortie.

On retrouve Mean Gene Okerlund dans les vestiaires en compagnie de Ric Flair et de la nouvelle manageuse des Horsemen… Woman (nom très très original). Ric Flair gueule, mettez vos boules quines ! Woman est beaucoup plus calme mais Flair se remet à crier… Comme quoi ce mec a toujours été vieux, il parle de démonter Hogan mais dit que dans une cage on ne peut tricher. Je ne comprends pas tout ce qu’il dit. Il dit qu’il va saigner, suer et écraser Macho Man et par conséquent (si on est logique évidemment) repartir avec le titre de champion du monde.

Sur un fantastique riff de guitare (ou pas), la cage descend.

Interview de Miss Elizabeth, elle commence tout juste à parler qu’arrive Randy Savage en criant « CUT THE MUSIC » (?). Macho Man dit que l’union Hogan – Elizabeth et Randy Savage est Mega Powers (ouais je sais…) et qu’ils vont dégommer les petites têtes d’en face. En ajoutant MEGA POWERS, WE ARE COOL ! (Bienvenue dans les 90’s).

Septième Match : WCW World Heavyweight Championship « Macho Man » Randy Savage vs Ric Flair – Steel Cage Match

Ce match fait évidemment suite à toute la rivalité depuis des mois entre Flair, Savage et Hogan. Après des triches, des interventions en plein match, Ric Flair a enfin le droit à un match retour d’il y a quelques semaines où il avait perdu (clean) sa ceinture de champion du monde face à Savage. Rappelons que Ric Flair est membres des 4 Horsemen qui ont actuellement un accord avec les Dungeon of Doom afin de faire tomber les top faces de la WCW à savoir Randy Savage et Ric Flair.

Savage se jète sur Ric Flair et lui met des poings en pleine face, le Nature Boy réplique avec un atemi mais ça ne suffit pas (pendant ce temps, l’arbitre galère à fermer la porte de la cage). Flair envoi Randy Savage sur la cage et reste écrasé comme une crêpe avant de s’applatir au sol. Flair en profite pour sécher l’arbitre, pour la forme. Plus d’arbitre pour donner de vainqueur mais ce dernier se relève vite ! Macho Man en profite pour réagir avec des coups de la corde à linge..1..2.. Flair lève l’épaule. Etranglement par Savage puis un axe handle. Ecrasement de la face, tente d’envoyer Flair sur la cage mais ce dernier arrive à le pousser avant ! Les deux hommes sont déjà en sueur, ça promet pour la suite ! Savage subit désormais les assauts du Nature Boy…1..2.. ça ne suffit pas. Flair emmène le champion dans le coin et 2 atémis, Macho Man fait la carpette, tente une esquive mais se fait calmer en suivant avec un coup d’épaule.

Flair montre sur la troisième corde mais le Macho Man l’en fait descendre avec force et il tente même un Figure 4 ! Le tout sous les cris de Woman ! Des cris horribles d’ailleurs. Flair souffre mais n’abandonne pas, il est même pas loin de se prendre un compte de 3 sur une soumission. , Flair cherche la corde désespérément mais pas de rope break dans un match en cage ! Savage finit par lâcher la soumission et cela permet à Flair de tenter sa chance mais Savage est dans un temps fort et enchaine avec une grosse targette en pleine face ! 1..2.. Pas plus ! Macho Man monte sur la troisième corde et monte même en haut de la cage !!!! Il saute sur Flair !!!! Mais Flair esquive et lui met un gros coup dans l’abdomen ! Flair boite mais il est toujours là.

IMG_3581

Après une souplesse arrière, le prétendant au titre se tient le genou et tente le tombé..1..2.. 1..2.. 1..2.. 1..2 Rien n’y fait, ce n’est pas sur cette prise que Randy Savage, champion du monde poids lourds va abandonner sa couronne… Et ça Ric Flair l’a bien compris et joue plus durement en envoyant son adversaire pour la troisième fois face contre cage. Un Big Bisous mais en beaucoup plus désagréable… Macho Man est inerte sur la troisième corde, le corps soutenu par la cage. Flair traine son corps inerte vers le milieu du ring… Descente du coude et FIGURE 4 LEG LOCK ! Macho Man réagit à cause de la douleur et bouge dans tous les sens, il parvient même à prendre les cordes mais non ça ne suffit pas ! Macho Man parvient même à tenir les mailles de la cage et l’arbitre somme donc au Nature Boy d’arrêter sa soumission. Flair refuse de lâcher et l’arbitre est obligé de s’y employer pour faire lâcher la prise, il en arrive à tirer les cheveux blonds de Flair, ce dernier fini par lâcher enfin. Macho Man est très mal, va t’on changer de champion ? On le dirait tellement l’actuel détenteur du titre a l’air mal mais… ROLL UP ! 1..2.. Flair lève l’épaule, on est vraiment pas passé loin !

On assiste à un duel atterri vs patate dans la poire, Savage prend le dessus et envoi Flair faire un bond impressionnant contre la cage, un bruit sourd résonne dans l’arena, on l’envoit faire le même schéma une seconde fois… Macho Man rappe même son visage contre la cage. Le second souffle du champion ! Il en arrive même à mordre le front de Flair… Et encore des voyages contre la cage, le front du Nature boy est en sang… Il arrive tout de même à stopper la vague d’assauts avec un atomique drop.

Le membre des Housemen s’effondre avec tout son côte dramatique théâtral puis se relève et monte sur la troisième corde, tente de sortir de la cage en grimpant mais Macho Man le retient par le sous vêtement, Flair se débat pendant qu’on voit bel et bien sa lune… Oui. Son cul quoi ! Il s’effondre ensuite avec l’entrejambe sur les cordes…

Les deux hommes sont à terre et Macho Man se glisse sur Flair..1..2.. PAS ENCORE ! Flair se relève, a du mal à attaquer et se fait forcément reprendre mais arrive à caser le low blow et donc mène la danse de nouveau, le match devient intéressant depuis plusieurs minutes et les hommes vont au bout des choses. Flair retente de grimper en haut de la cage mais encore une fois… La lune. Pourquoi… Le public semble lui parfaitement satisfait, les commentateurs se marrent bien… Mais Flair chute alors qu’il avait réussi à se débarasser du champion. Il arrive tout de même à se relever mais encore et toujours, Savage se débat quand Flair tente de l’attaquer.

A force de se prendre la cage, voilà que la porte se rouvre (pourtant l’arbitre a mit des plombes à la fermer), il retente donc de la fermer avec une chaine pendant que Flair et Savage ne se donnent aucun répit ! Woman sort discrètement de la poudre pour la jeter aux yeux du Macho Man mais ce dernier esquive ! Pendant ce temps, Miss Elizabeth donne sa chaussure à Ric Flair grâce à la porte qui était encore ouverte (super arbitre), mais POURQUOI ? Quelle trahison ! Randy Savage ne semble pas avoir vu et fait un roll-up ! 1..2.. Flair se relève et COUP DE CHAUSSURE DANS LA FACE DU CHAMPION ! C’EST TERRIBLE CE QUI EST EN TRAIN DE SE PASSER ! 1..2..3 !!!!

Ric Flair récupère la ceinture grâce à un juste totalement inattendu de la part de Miss Elizabeth, elle et sa tête d’ange, pourquoi ?  Trahison de celle qui accompagnait le champion. Elle récupère vite sa chaussure et applaudit Ric Flair… Woman la prend par la main pour aller voir le Nature Boy encore dans la cage mais voilà que Hulk Hogan arrive et vient montrer du doigt Elizabeth en criant « YOUUU » comme un fantôme poursuivant sa proie. Hogan montre dans la cage avec une chaise (alors qu’Arn Anderson était venu rejoindre Flair) et menace les deux horsemen ! Anderson se mange la chaise dans la face pendant que Flair se barre en courant.

Le désormais ancien champion du monde est au sol sur le ring pendant que Miss Elizabeth part avec Flair et Woman, hilarent de la situation.

Savage doit se faire porter et se tient le visage.. Quelle fin de soirée pour le Macho Man, il va devoir encaisser ça, il a tout perdu en une soirée… Mise à part son sponsoring Slim Jim évidemment.

Gene Okerlund est dans les vestiaires et accueil Hulk Hogan très fâché (avec encore un pansement sur l’oeil du à un coup de chaussure et une rouverture de plaie par Flair). La bande Hogan et Savage étaient il y a encore deux semaines accompagné par Woman et Miss Elizabeth… Voilà que les deux n’ont pas été très franches. Hogan est rouge de colère contre « Liz » mais il doit se concentrer dans son match contre le Giant qui aura des règles différentes ! Hogan rappel que dans la cage, il n’y aura pas d’arbitre et le seul moyen de gagner c’est de grimper en haut de la cage !

Huitième Match : Hulk Hogan vs The Giant – Steel Cage Match

Le match fait suite à une longue rivalité entre les deux parties qui avait entre autre couté le titre par équipe à Hulk Hogan. La collaboration entre les 4 Horsemen et Dungeon of Doom n’arrange rien à la situation forcément.

Hulk Hogan est forcément colère et lance son adversaire contre les grilles de la cage et enchaine avec des coups de poings, on a même le droit à des morsures… Et un étranglement. Autant le dire tout de suite, le Giant prend cher contre la tête d’affiche de la WCW. Il envoie le Giant sur le coin, monte sur la deuxième corde et enchaine les coups de poings jusqu’à lui monter carrément dessus !

IMG_3611

On dirait Zidane en 98 contre l’Arabie Saoudite. Le Giant se réveille enfin et frappe le Hulkster dans le dos, c’est d’ailleurs la zone qui prend cher depuis tout à l’heure. Le Giant travaille certes non finement mais méthodiquement zone par zone, le dos puis l’abdomen pour immobiliser l’adversaire… Avec évidemment un petit coup sur la cage de temps en temps pour se détendre… Hogan tente de se défendre mais c’est un peu peine perdue, quand il y arrive, il a tout juste la force de s’échapper et donc de ne pas sortir de la cage… jusqu’à son second souffle comme tout bon main éventer en tout temps… Sauf qu’en face, ce n’est pas n’importe qui, c’est le cauchemar d’Hogan, The Giant ! Il annihile toute possibilité de domination du semi blond. Hogan se prend encore une fois la cage… Puis une deuxième fois de suite, le tout sous les yeux des 2 managers du Giant (Taskmaster et Jimmy Hart). Giant se décide enfin à essayer de sortir de la cage mais Hogan arrive à le rattraper en rampant et donc s’accrocher à la cheville du chevelu qui est obligé de frapper son adversaire à terre. Hogan parvient tout de même à se relever mais Giant le calme en suivant avec un backbreaker suivit d’autres coups dans le dos et un bearhug ressemblant à un câlin entre les 2 hommes tellement il n’est pas appuyé… Il est effectué très bizarrement pour être honnête.

IMG_3613

Hogan a du mal à s’en défaire mais ne tombe pas dans les pommes. Voilà que le Hulkster reprend vie et multiplie les droites en pleine face, tente même un coup de physique mais se fait encore stopper par un coup de genoux dans l’abdomen. Il fini même par se prendre un chockslam ! Mais se relève direct derrière ! WOW ! Il envoie son adversaire dans la cage 2 fois de suite ! Puis un troisième, quatrième, cinquième, sixième… Et encore après puis le Big Boot et le scoop slam comme il avait fait au « père » du Giant à Wrestlemania III ! et 3 Legdrops ! Hogan monte sur la troisième corde pour sortir de la cage mais le géant se relève, monte à son tour sur la troisième corde, duel au sommet… Au sens propre cette fois.

Le Giant fini par chuter et Hogan tente seul de grimper la cage et y parvient ! Nous avons un vainqueur ! A peine les pieds au sol qu’il se prend un coup de chaise par le Taskmaster mais Hogan ne sent rien, quel homme ! La taskmaster se réfugie sur le ring derrière le giant qui le menace, Hogan hésite, chaise à la main face à deux adversaires, Meng arrive, puis le reste du Dungeon of Doom arrive mais Hogan les calme à coups de chaise ! Distribution gratuite ! Même Zodiac arrive !

Hogan arrive à calmer 8 personnes à lui seul. A l’aise Blaise. Un mystérieux barbu arrive… Un gros barbu, il veut entrer mais le reste du DoD l’en empêche (ils doivent se rendre compte qu’il ne passe pas la porte, mais lui disent « non rentre pas, tu vas le tuer » pour pas lui faire de mal). La musique d’Hulk Hogan résonne sur cet acte héroïque de la part du sosie officiel d’Astérix qui parade désormais chaise à la main sur le ring de la WCW.

Le gros monsieur tente toujours de rentrer mais c’est peine perdu. Les 8 autres arrivent à le bloquer.

Les questions en suspend à la fin du PPV : 

– La paix est-elle réellement de retour entre les 4 Horsemen & les Dungeon of Doom

– Quel est l’avenir de Brian Pillman au sein de l’équipe ?

– Comment va réagir Randy Savage à la suite du retournement de chemise par Miss Elizabeth ?

– La rivalité entre Hogan et DoD va t’elle aller à un autre niveau ?

– Qu’en est-il de la suite des évènements pour les champions par équipe ?

– Qui sont les deux lutteurs de la WWF en route pour la WCW ?

– Le Taskmaster aura-t’il enfin un maquillage moins ridicule ?

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s